Le top 10 des candidats qui buzzent le plus sur facebook et twitter.
- Pas de commentaire

Baromètre RS : Les Républicains et le Parti socialiste laissent le champ libre au Front National sur les réseaux sociaux

A l’occasion des élections régionales des 6 et 13 décembre 2015, nous avons mesuré l’activité sur les réseaux sociaux générée autour des têtes de listes des régions de France Métropolitaine. Résultat : le FN monopolise la conversation autour des élections sur les réseaux sociaux, générant plus d’interactions sur Facebook et Twitter que tous les autres partis réunis. Détails.

Le classement établi à partir du Baromètre RS est sans équivoque : parmi les 10 candidats qui buzzent le plus sur Twitter et Facebook dans la course aux régionales, on compte 5 têtes de liste FN, 4 candidats LR et 1 tête de liste PS. Ces 10 têtes de liste profitent d’ailleurs des 3/4 de l’activité produite autour des 104 têtes de liste aux régionales.
Comment expliquer ce classement qui place dans 8 régions sur 13 les candidats FN en tête en termes d’activité sur les réseaux sociaux ?

 

Le top 10 des candidats qui buzzent le plus sur facebook et twitter.

 

Les têtes de liste FN génèrent le plus d’activité sur les réseaux sociaux dans 8 régions sur 13
Les candidats FN monopolisent les conversations en ligne alors que les têtes de liste des partis de gouvernement peinent à s’imposer : les têtes de liste LR ne sont en tête que dans 4 régions (Île-de-France, Aquitaine-Limousin et Poitou-Charentes, Pays de la Loire, Auvergne et Rhône-Alpes), alors que le PS n’arrive en tête que dans une seule région – la Corse – qui est aussi la région où l’activité de l’ensemble des têtes de liste est la plus faible.

 

l-activite-sur-les-reseaux-sociaux-parti-par-parti

Les partis de gouvernement : moins à l’écoute et moins actifs que le FN sur les réseaux sociaux

 

De leur côté, les partis de gouvernement ne parviennent pas à mobiliser et susciter de l’engagement sur les réseaux sociaux, à la différence du FN qui génère bien plus d’activité : Facebook et Twitter sont moins utilisés par la communauté d’internautes attachée aux partis de gouvernement, alors que les sympathisants du FN y trouvent un lieu de partage et un territoire d’expression privilégiés, à l’écart des médias traditionnels. Avec des messages simples et aisément condensables, souvent portés sur le mode de l’invective ou de l’émotion, les réseaux sociaux forment un boulevard pour le parti de Marine Le Pen.

 

sur-twitter-marine-le-pen-reagit-aux-propos-de-manuel-valls

sur-twitter-marine-le-pen-demande-un-referendum-sur-la-sortie-de-l-ue

 

Dans plus de la moitié des régions, les têtes de liste FN, parfois avec moins de followers et face à des personnalités de partis de gouvernement, sont pourtant ceux qui buzzent le plus sur les médias sociaux. En Bretagne par exemple, avec 10 fois moins de followers sur Twitter, Gilles Pennelle (FN) est largement en tête devant Jean-Yves Le Drian (PS) en termes d’interactions des internautes.

Les candidats LR et PS ne semblent ni surveiller ni mesurer ce qui se dit sur eux sur les réseaux sociaux

Pour Albéric Guigou, Président de Reputation Squad, « cette étude est un wake-up call, un signal d’alerte donné aux partis qui négligent le poids des réseaux sociaux en termes d’influence dans le débat public. De même que la campagne des partisans du non au référendum de 2005 s’était déroulée en majorité sur les blogs, principaux médias en ligne à l’époque, de même la campagne des listes du FN aux régionales se joue en grande partie sur les réseaux sociaux, agora du web 10 ans plus tard. En prévision de l’élection présidentielle de 2017, il semble urgent que les partis de gouvernement prennent conscience de leur retard dans cette nouvelle donne de la démocratie ».

 

qui-buzze-le-plus-region-par-region

 

Méthodologie :

En combinant les données récoltées sur Facebook et Twitter entre le 27/10/2015 et le 9/11/2015, le Pôle influence de Reputation Squad a dressé un classement des têtes de liste des 13 régions générant le plus de bruit sur les réseaux sociaux et bénéficiant des communautés les plus actives.

Télécharger le communiqué de presse