- Pas de commentaire

Baromètre de popularité 2.0 des sponsors de l’Equipe de France

Où en est la popularité des sponsors de l’Equipe de France à l’issue des matchs de poules de la Coupe du Monde ?

Au-delà des matchs entre joueurs, cet événement est également le terrain d’une bataille marketing impitoyable entre les grandes marques d’équipementiers sportifs. Un rendez-vous qu’elles ne louperaient pour rien au monde. Avec un marché immense et largement médiatisé, l’enjeu économique est colossal. Chaque sponsor souhaite afficher sa puissance et voir son nom associé aux vainqueurs, à l’instar de Nike qui a investi 42 millions d’euros avec les Bleus.

Quels sponsors de l’Équipe de France s’illustrent au mieux dans cette Coupe du Monde et bénéficient le plus des retombées d’un pareil événement ?

barometre-foot-coupe-monde-2014-marques-reputationsquad

La guerre des sponsors est lancée

Les sponsors de l’Equipe de France, le nerf de la guerre, sont bien présents lors de cette compétition. Et ils nous l’ont fait savoir à l’occasion de plusieurs dispositifs marketing que nous nous attacherons à commenter en fonction de leur classement dans notre baromètre.

Sans grande surprise, c’est le géant américain Nike qui se hisse en tête de popularité des sponsors français. L’équipementier figure sur les superbes maillots de nos joueurs et a encore su innover avec une stratégie marketing 360° symbolisée par le mot d’ordre #RiskEverything.

SFR arrive en 2e place du classement avec une belle stratégie d’influence sur Twitter et récole plus de 10K mentions. L’entreprise assume totalement son hashtag #cestpasfini avec des commentaires interactifs, humoristiques, sur l’aventure des Bleus au Brésil. Voilà un sponsor qui sait encourager ses joueurs.

On retrouve Carrefour à la 3e place de notre baromètre à tout juste 9K mentions. On espérait plus du géant de la grande distribution, qui semble avoir profité de l’événement en réalisant des opérations locales plutôt qu’à grande échelle. Son hashtag pendant cette compétition est #TousFansDesBleus.

Le Crédit Agricole termine 4e, faisant pourtant figure de bon élève avec une stratégie social media des plus offensives : un compte Twitter @tousuncotefoot (9405 followers), un compte Facebook (+ de 295 000 fans) dédiés à la Coupe du Monde, un jeu-concours Footothèque, un compte Instagram et une collaboration avec la blogueuse Graine de Sportive. Côté automobile, on a plus parlé de Volkswagen pour avoir raflé le contrat de sponsor officiel à Citroën, que pour la pertinence de sa publicité « Passions Bleus » diffusée avant chaque match. A savoir qu’une application spéciale Volkswagen « Onefootball Brasil » a été mise en place pour suivre chaque phase décisive de la Coupe du Monde.

Enfin, les deux derniers de notre baromètre sponsor sont GDF SUEZ et PMU. GDF SUEZ, semble avoir instauré un sponsoring sur le long-terme, s’engageant plutôt dans les valeurs du football que dans la médiatisation de son entreprise. Quant au parieur sportif PMU, s’il fait toujours autant d’émules dans la vraie vie, il a encore une stratégie digitale à définir puisqu’il totalise moins de 2K mentions.

Ce bilan intermédiaire 2.0, spécial Equipe de France, nous laisse présager de beaux retentissements : autant en matière de football, que de social media et de marketing.

A suivre !