antoine-boulay-BpiFrance
- Pas de commentaire

Interview d’Antoine Boulay, directeur des Relations Institutionnelles et Médias chez Bpifrance

The Networker est un magazine gratuit édité par Reputation Squad.

Cette revue a pour objectif  de donner un éclairage original sur les évolutions des cultures numériques et leurs enjeux.

Pour ce 15e numéro, les consultants de Reputation Squad se sont penchés sur le succès de la Silicon Valley et les possibilité de reproduire cette réussite en France.

Pour enrichir notre réflexion, nous avons interrogé Antoine Boulay, directeur des Relations Institutionnelles & Médias chez Bpifrance.

Voici un extrait de cette interview, à retrouver en intégralité dans le dernier numéro du Networker, disponible en cliquant ici.

 

***

 

The Networker – Comment la France peut-elle devenir le berceau de nouvelles start-up dynamiques ?

Antoine Boulay – Pour moi, la France peut compter sur 3 atouts majeurs.

La qualité de ses ingénieurs.
La formation scientifique et technique française est d’un excellent niveau et reste bien placée dans la compétition mondiale. Si Google et HP sont là, ce n’est pas par hasard !

Son engagement dans la nouvelle économie.
La France est très présente dans les 3 secteurs qui constituent de nouveaux relais de croissance : le digital, les biotechs et medtechs, ainsi que dans le secteur de l’ecotech (lutte contre la pollution, pureté de l’air et de l’eau).

La qualité de ses infrastructures au sens large.
L’ensemble des infrastructures françaises, qu’il s’agisse des systèmes éducatifs, de santé ou encore de ses dispositifs d’investissement, sont des atouts indéniables. Ils favorisent l’émergence comme la venue de nouveaux leaders.
On pense surtout aux transports, à l’énergie ou aux télécommunications quand on parle d’infrastructures.
Or, la santé, l’éducation et dans une certaine mesure, les dispositifs publics d’investissement constituent des infrastructures « soft », qui jouent aussi un rôle important pour le développement économique.

>>> Découvrez la suite de l’interview d’Antoine Boulay en téléchargeant gratuitement The Networker.