Cannes 2013 - Palmarès 2013 des mentions sur internet
- 6 commentaires

Cannes 2013 : “Only god forgives”, R. Gosling et M. Cotillard palmes d’or d’Internet

Alors que les pronostics vont bon train dans toutes les rédactions et sur tous les blogs cinéma pour essayer de deviner quel sera le palmarès du 66ème Festival de Cannes, Reputation Squad a décidé de ne pas attendre l’annonce du Président du Jury, Steven Spielberg, dimanche soir pour décerner ses propres prix.

Nous avons donc élaboré un palmarès “web”, basé exclusivement sur le nombre de mentions de chacun des 20 films en sélection officielle sur Internet. Pour chaque film, nous avons recueilli les mentions sur Twitter, la presse en ligne, les blogs et les forums qui concernaient : le titre du film, le réalisateur ou les 2-3 acteurs principaux.

Palmarès web Festival Cannes 2013

Palmarès web Festival Cannes 2013 – Cliquer pour agandir l’image

La palme pour Nicolas Winding Refn

Surprise ! Il vaut mieux être un film américain, avec une ou deux grandes stars hollywoodiennes, qu’être un film tchadien ou néerlandais joué par des inconnus pour intéresser le web. Ce sont donc les films qui cumulent un grand nom de réalisateur et quelques acteurs très médiatiques qui se taillent la part du lion dans notre palmarès.

La palme d’or digitale revient à “Only god forgives”, le nouveau film de Nicolas Winding Refn avec plus de 25 000 mentions dans le monde. Le film surfe sur l’immense popularité de Ryan Gosling, nouvelle coqueluche d’Hollywood, et sur le succès planétaire de “Drive”, précédent film du réalisateur. Le film remporte également la palme Twitter avec plus de 17 000 mentions.

Steven Soderbergh et les frères Coen ramassent les accessits

Les frères Coen, dont l’oeuvre est parsemée de losers magnifiques, sont aussi un peu les losers de notre classement puisque “Inside Llewyn Davis” arrive 2ème dans toutes les catégories (24 880 mentions totales, 16 583 tweets). Une jolie performance tout de même compte tenu du casting plutôt modeste (Oscar Isaac, Carey Mulligan, John Goodman).

Les deux autres prix – palme des blogs (2 244 articles) et palme de la presse en ligne (7 256 articles) – reviennent à “Behind the candelabra”, le biopic sur Liberace de Steven Soderbergh qui profite à la fois de la présence au casting de deux grandes stars, Michael Douglas et Matt Damon, et du très bon accueil critique reçu par le film.

Notons les belles performances du film iranien “Le passé” d’Asghar Farhadi qui arrive en 4ème position (11 815 mentions) et du très attendu “The immigrant” de James Gray (11 815 mentions) qui n’avait même pas encore été présenté au moment où nous avons arrêté nos chiffres.

Le premier Français est Arnaud Despléchin et son “Jimmy P.” qui recueille 9 335 mentions.

Kechiche, Kore-Eda : Certains favoris du palmarès snobés sur Internet

On s’aperçoit de la faible corrélation entre succès critique et nombre de mentions sur le web puisque certains favoris pour la Palme d’Or restent dans les limbes de notre classement.

C’est ainsi le cas du film japonais “Tel père, tel fils” de Kore-Eda Hirokazu (2 632 mentions), du film chinois “Tian Zhu Ding” de Jia Zhangke (2 550) ou encore du film français “La vie d’Adèle 1&2” d’Abdelatif Kechiche, qui a les faveurs de presque tous les critiques (au moins français) mais ne cumule que 6 454 mentions totales.

Prix d’interprétation : Marion Cotillard, Ryan Gosling et… Eva Longoria !

Pour les comédiens plus encore que pour les films, la célébrité est la condition sine qua none pour faire le buzz.

Le prix d’interprétation féminine revient ainsi à Marion Cotillard qui, avec 8 427 mentions, éclipse totalement toutes ses concurrentes avant même la projection de son film. Sa plus proche poursuivante, Kristin Scott Thomas, est loin derrière avec 2 907 mentions. Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, éblouissantes dans le film d’Abdellatif Kechiche et favorites de la compétition, n’intéressent pas tellement les internautes avec respectivement 983 et 1 278 mentions.

Notons que les casseroles intéresseront toujours plus le web que le cinéma puisqu’Eva Longoria est de loin la comédienne qui a le plus généré de discussions (14 105 mentions dont 9 346 sur Twitter) en “oubliant” de mettre une culotte pour la montée des marches. Elle ne présentait même pas de film.

Le prix d’interprétation masculine revient sans surprise à Ryan Gosling qui cumule 12 212 mentions (toujours moins qu’Eva Longoria). Il devance le grand favori de la compétition officielle, Michael Douglas, qui a été cité 9 717 fois. Notons que Mads Mikkelsen, lauréat l’année dernière, aura du mal à se hisser jusque là puisqu’il n’en est qu’à 1 054 mentions à la veille de la présentation de son film, “Michael Kohlhaas”.

La pluie, enfin, est la dernière grande star web du Festival avec plus de 17 000 mentions !

Note méthodologique :

Pour obtenir ces chiffres, nous avons utilisé des requêtes complexes afin d’éviter au maximum le “bruit”. Pour les acteurs les plus connus, nous avons donc limité aux mentions de leur nom couplé avec des termes tel que “cannes” ou le nom du film qu’ils présentaient.