reputationsquad
- 2 commentaires

La mort du CV bidon et du flou artistique

Ereputation et Personal Branding

Ereputation et Personal Branding

Ce petit billet du Vendredi est un « avertissement » aux nombreuses personnes qui ont traité la rédaction et la diffusion de leur parcours avec trop de laxisme jusqu’à maintenant. Par le passé, la tolérance était plus grande et les outils de vérification moins accessibles mais la donne a changé et il vous faut penser aux conséquences possibles sur votre E-reputation.

Le Net ne pardonne pas, les vérifications sont devenues beaucoup plus aisées qu’auparavant au travers des sites tels que :

– Associations professionnelles

– Associations d’anciens en ligne

– Communiqués de presse de vos précédents employeurs

– Eléments diffusés sur les réseaux sociaux par d’anciens collègues

– Etc.

Toutes ces informations jadis si complexes à réunir et à vérifier sont désormais de plus en plus disponibles et leurs auteurs joignables.

Les approximations ne pardonnent plus,  l’épisode Rachida Dati doit servir d’avertissement à tous et pas seulement à des personnalités exposées. Mentir sur son CV a bien entendu toujours été risqué mais il faut également prendre le plus grand soin quant à la précision des termes choisis lors de sa rédaction:

– Avoir suivi une formation de 3e cycle dans une Grande Ecole et être diplômé du cursus ne sont pas la même chose.

– Une formation dont on sort diplômé et une formation que l’on a simplement suivie ne doivent pas être présentées de la même manière.

– Les formations complémentaires non-diplômantes ne devraient pas être présentées pour ce qu’elles ne sont pas.

– Avoir évolué dans un grand groupe ou dans une filiale éloignée…

– Etc. (la liste est longue).

En manquant de précisions, vous prenez le risque de voir votre éthique remise en cause, un manque d’attention aux détails pourrait passer pour de la malhonnêteté, une volonté de tromper.

Dans la description de votre profession comme de votre parcours professionnel, soyez honnête mais également précis.

Quelques règles d’Or:

– Assumez votre âge

– Assumez la réalité de votre statut (étudiant, entrepreneur, freelance, salarié, etc.)

–  Si vous n’avez pas de véritables diplômes, ne travestissez pas vos formations courtes mais revendiquez au contraire votre côté self-made man ou woman

– Soyez précis sur les points essentiels de votre parcours (diplômes obtenus,  postes occupés, etc.)

Enfin, si vous avez fait des erreurs de jugement par le passé ou commis des imprécisions et qu’elles apparaissent dans vos pages de résultats, efforcez-vous de les corriger c’est le plus souvent encore possible. Le Personal Branding commence par là.