- 4 commentaires

Capital érotique et Personal Branding

En se basant sur la théorie de Pierre Bourdieu relative aux différentes formes de capital, une sociologue a élaboré le concept de Capital Erotique. Je ne me prononcerai pas sur la pertinence scientifique du concept (j’ai de nombreuses réserves à ce sujet) mais j’en reconnais immédiatement la réalité et certaines de ses applications pratiques en Personal Branding.

Cette notion de capital érotique semble en effet tomber sous le sens, elle théorise le fait que la beauté, le charisme ont un impact certain sur votre réussite sociale. La sociologue Catherine Hakim a ainsi étudié des interactions sociales pour aboutir à une typologie des différentes composantes de ce fameux capital érotique:

La beauté physique (visage avant tout)

Sex-appeal (le corps et les gestes jouant un rôle essentiel)

Savoir-faire en société, charisme

« Joie de vivre »: humour, énergie en société, forme physique

Présentation: tenue vestimentaire, parfum, accessoires, etc.

« Confiance sexuelle »: ce qui émane de l’individu en termes de compétence sexuelle, imagination, libido, etc.

Il m’a semblé pertinent de relier ces catégories du capital érotique aux notions d’e-réputation et plus particulièrement de personal branding. Comment exploiter ou même sublimer son capital érotique au travers du Personal Branding?

Retranscrire son capital érotique en ligne ou pour parler plus simplement son charisme pourrait théoriquement être un facteur de réussite ou au moins de différenciation important. En effet, ces éléments jouent également sur l’inconscient des recruteurs, partenaires, etc. Ils seront potentiellement plus enclins à engager dans un échange avec vous qu’avec un autre individu au capital érotique moins perceptible.

Alors comment s’y prendre pour retranscrire en ligne ce qui par essence relève du contact, du réel, de la conjonction de tous les sens?

Penchons-nous successivement sur chacun des 6 éléments qu’a identifiés Catherine Hakim:

1- La Beauté:

L’élément le plus évident a priori et probablement le plus facile à retranscrire sur le Web. Quelques conseils cependant sont à prendre en considération pour parvenir à ses fins.

Bien évidemment, la photo est le support de choix pour véhiculer cet élément mais encore faut-il bien la sélectionner. Une erreur classique est de se contenter d’un scan de photo d’identité ou d’une capture hasardeuse faite avec sa webcam au saut du lit. Les gens vont vous découvrir de plus en plus au travers de votre profil Facebook limité, la première idée qu’ils formeront à votre égard sera donc cette fameuse photo de profil.

2- Le Sex-appeal:

Ici c’est à la vidéo qu’il faut songer si l’on veut parvenir au mieux à faire passer cet élément sur le Net. La vidéo est un outil à manier avec de grandes précautions car elle a un potentiel au moins égal à réduire votre capital érotique à néant qu’à le sublimer.

Diffusez des vidéos naturelles mais qui vous rendent justice, les vidéos ne peuvent pas être traitées à la légère elles sont l’une des destinations préférées de ceux qui cherchent à se renseigner sur une personne. La vidéo a également de grandes similitudes avec une rencontre réelle de part l’ensemble des signes qu’elle véhicule : voix, gestuelle, apparence, etc. Elle aura donc un effet décisif sur la première impression que vous ferez.

3- Savoir-faire en société/Charisme:

Ici au-delà de ce qui sera perçu au travers des vidéos, il est possible d’exploiter le potentiel des réseaux sociaux.

Directement en interagissant avec vos contacts de manière sociable et pertinente, soyez un hôte accueillant sur votre blog, commentez les statuts de vos amis, etc.

Indirectement par votre nombre de contacts, leurs caractéristiques, etc. Tous ces facteurs vont influencer les visiteurs de vos profils qui en déduiront votre attractivité et votre capacité à maintenir des relations dans le temps. Evitez en revanche le name dropping à outrance et équilibrez vos apparitions : non vous ne dînez pas que dans des lieux fashion et ne passez pas vos week-ends exclusivement dans des expos. Ici encore soyez vous-même !

4- Joie de vivre:

Là-aussi, il convient d’exploiter les réseaux au maximum de ce qu’ils permettent. Chaque jour, de nouveaux réseaux ou applications vous permettent de communiquer au mieux votre « joie de vivre ». Facebook sera probablement le hub essentiel que vous utiliserez pour déployer votre activité sociale, votre côté « party animal », vous choisirez avec soin des statuts valorisants qui montreront la variété et la multiplicité de vos activités: sorties, avis sur des produits culturels, partages de liens ou vidéos, etc.

Sur des supports à visée plus professionnelle comme un blog ou votre twitter, n’hésitez pas non plus à donner une image humaine parfois humoristique de vous-même. Cloisonnez complètement vie privée et professionnel est révolu en bonne partie : assumez votre personnalité.

5- Présentation:

Soigner sa tenue et éventuellement créer son personnage en recourant à des accessoires récurrents. Votre présence en ligne peut en effet être rapprochée du costume de scène d’un chanteur, ce n’est pas forcément votre tenue de tous les jours. En effet, la cohérence et la répétition peuvent jouer un rôle décisif dans le développement de votre notoriété en ligne. Dans des flux twitter par exemple, au-delà de l’intérêt de vos tweets avoir une marque reconnaissable au milieu d’avatars approximatifs peut faire la différence.

6- Confiance sexuelle:

Probablement, la composante la plus difficile voire risquée à actionner. Ici tout dépend des intentions qui vous animent: faire progresser votre carrière ou séduire.

Il n’en demeure pas moins que cette dimension peut être sous-tendue (on ne rit pas) de différentes manières :

– S’afficher avec des personnes au capital érotique évident (photos, friends, etc.)

– Ne pas hésiter à évoquer sa vie sentimentale et à la mettre en scène si cela sert vos objectifs (priorité aux sous-entendus, il ne faut pas sombrer dans l’exhibitionnisme)

– Evoquer le sexe dans vos statuts, tweets, etc. de manière dégagée

Alors, y-a-il des exemples concrets desquels s’inspirer?

Oui, mais on ne les retrouve pas je pense parmi les acteurs du Web même américains. Cette notion n’a pas encore été suffisamment intégrée pour se retrouver efficacement en ligne aujourd’hui.

Nombreux sont les spécialistes du marketing en ligne voire du personal branding qui ne prennent aucunement en considération la dimension capital érotique et négligent totalement un élément qui pèse tellement dans la perception que l’on peut avoir d’eux.

Il s’agit là d’une erreur fondamentale à corriger au plus vite de mon point de vue. Il ne s’agit pas ici de sombrer dans certains excès américains de la mise en avant de soi, une forme d’auto-érotisme qui peut confiner au ridicule, mais bien de mettre toutes ses chances de son côté, d’exploiter ses qualités de manière optimale.

Où prendre des exemples de capital érotique bien exploité en Personal Branding?

Les exemples les plus transposables viennent probablement de grands entrepreneurs anglo-saxons dont l’image est tellement forte qu’elle est d’un poids proche de celle de leur entreprise.

L’on pense immédiatement à Steve Jobs et Richard Branson. Pas très original, je vous l’accorde, mais efficace.

Le premier n’a certes pas une image glamour mais a su se bâtir un charisme qui rejaillit magnifiquement sur sa présence en ligne. Il suffit de penser à ses célèbres keynotes suivies dévotement à travers le monde. Certes le produit Apple présenté passionne, mais au-delà les spectateurs veulent assister à la performance d’un leader hors norme, dont chaque geste et chaque parole inspirent la confiance des auditeurs.

Le look de Steve Jobs a évolué au fil des années pour aboutir à la sobriété actuelle : un uniforme récurrent fait d’un Levi’s 501 et d’un pull noir. Une évolution bienvenue après des années passées dans des costumes de jeune cadre dynamique comme ceux-ci:

Steve Jobs avant et après

Un autre exemple serait donc Richard Branson, le fondateur de Virgin a su à travers les années faire de ses apparitions des happenings dignes d’une pop star.

Richard Branson a fait en sorte d’avoir une marque personnelle en parfaite adéquation avec son capital érotique, il a su créer un ensemble d’attributs récurrents et parfaitement identifiables :

– Chevelure léonine et barbe blonde

– Choix de lieux mettant en avant une dimension : aventurier, sportif, jouisseur (plages, sports nautiques, aviation, etc.)

– Goût absolu pour les tenues décontractées à grand renfort de chemises ouvertes

– Un maximum de visuels avec des jolies filles à ses côtés

Résultats Google Images de Richard Branson

Vous allez me dire que cela ne rime pas forcément avec bon goût… Certes mais cela a le mérite d’être en cohérence avec sa marque et son activité, l’idée n’étant pas de plaire à tout le monde mais bien d’atteindre son cœur de cible.

Résumons donc par quelques lignes directrices pour perfectionner votre personal branding en soignant votre capital érotique :

1- Exister sur le Web Social est bien entendu le préalable indispensable, organisez votre présence et développez votre réseau de contacts en intégrant dans quelle mesure ils rejailliront sur votre capital érotique.

2- Sélectionnez avec soin vos photos et les éléments qui les composent (décor, entourage, tenue, etc.).

3- La vidéo est devenue un outil de choix sur le net de manière générale, il s’agit également du nirvana d’expression de votre capital érotiqueJ. Ici encore, il faut être sélectif et se souvenir qu’une vidéo diffusée sera probablement en ligne pour très longtemps… Réfléchissez-y à deux fois avant d’accepter une interview par webcam dans votre garage.

4- Les barrières entre professionnel et personnel s’atténuent, renvoyez une image sympathique, joyeuse de votre personnalité dans la mesure du possible. A compétences égales, le recruteur, le client, choisiront toujours le capital érotique le plus développé.

5- Tenue : pensez récurrence et identification facile. Vous allez apparaitre sur le web dans tous types de formats (vignettes, pleine page, etc.). Des accessoires peuvent également faciliter le développement de votre capital érotique et de votre notoriété en ligne. Pensez persistance rétinienne, devenez une icône reconnaissable dans les flux visualisés quotidiennement par vos Friends/Followers/Contacts.

6- Dégagez de la confiance en vous, assumez qui vous êtes et affichez-le, ne vivez pas caché ! Ne pas apparaitre sur le web ou y apparaitre sans visage n’est pas un avantage bien au contraire.

Conclusion :

Triste ou joyeux constat, le capital érotique joue un rôle évident dans nos vies personnelles comme professionnelles. A vous donc d’assumer cette réalité et de la tourner à votre avantage au travers de votre présence en ligne. Mettez vous en valeur de manière cohérente et cela participera de votre expérience positive sur le Web Social.

Nous reviendrons sur cette notion prochainement et comment la traduire au mieux selon ses objectifs et les outils utilisés.

Sources :

Article de Catherine Hakim sur le Capital Erotique : http://esr.oxfordjournals.org/cgi/content/full/jcq014v1

Article Wikipédia sur Pierre Bourdieu avec sa typologie des différents types de capitaux :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Bourdieu